18
octobre 2018

Sète dessine son pôle d’échange multimodal

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les travaux du pôle d’échange multimodal de Sète débutent en mai. Ils modifieront, en trois phases, toutes les circulations autour de la gare actuelle, sur 3,6 ha entre la route de Cayenne au sud, l’estacade de contournement et la RD2 au nord. Sète Agglopôle Méditerranée prend en charge un quart de l’investissement total de 16,4 M€, avec l’aide de la région (3,71 M€), du Feder (2,78 M€), du département de l’Hérault (1,2 M€), de la SCNF (3,76 M€) et de l’Etat (1,06 M€). Dix ans après les premières études, la première phase commence sur la partie sud avec la transformation du rond-point en un grand parvis tout béton. Un dépose-minute et une voie de taxi occuperont la partie droite. L’un des deux bâtiments qui flanque le parvis sera en partie démoli pour faciliter le cheminement vers la gare routière et un parking courte durée. Au bord du canal, l’architecte (Agence Lebunetel & Associés) a dessiné des gradins sur lesquels pourrait se greffer un embarcadère pour relier le centre-ville à la gare par une navette fluviale, mais le projet n’est pas acté. La consultation est en cours pour attribuer le chantier de la future passerelle de franchissement des voies ferrées à (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE