20
octobre 2018

Vierzon : une pépinière commerciale pour lutter contre la vacance

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
La ville et la communauté de communes de Vierzon (18) viennent de lancer leur pépinière commerciale avec une opération de démarrage appelée "j’offre une boutique". Face à la désertification commerciale dans cette agglomération de 27 000 habitants (avec un taux de vacances de plus de 20 %), les élus ont décidé de cibler leur projet sur l’artère historique de la ville, la rue piétonne Joffre, où l’on ne compte plus que quatorze commerces sur 52 pas-de-porte. Avec cette opération, les propriétaires de locaux vacants en état d’être loués peuvent établir des baux précaires à des porteurs de projets dont le faible loyer de 170 €/ mois est pris en charge par la collectivité à hauteur de 100 €. Les taxes foncières et la taxe sur les friches commerciales sont également prises en charge par les collectivités qui ont défini un périmètre éligible dans le cœur historique. Neuf commerçants ont été retenus pour une première vague avec des activités sélectionnées pour éviter la concurrence avec d’autres commerces. A terme, si leur activité est pérenne, ces commerçants devront contractualiser directement avec les (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE