18
octobre 2018

Orléans : feu vert pour le "Cosmetic park"

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le préfet du Loiret a donné son feu vert, le 18 septembre, au projet de "Cosmetic park" qui s’étend sur les communes de Boigny-sur-Bionne et Vennecy, à l’est d’Orléans. Porté par la SCI Arefim, le projet vise à créer un "éco-parc mixte haut de gamme" de 78 hectares, dont 17 ha de bois classés sur la friche de l’ancienne entreprise Lexmark fermée en 2011. Ce Cosmetic park, qui viendra dans le prolongement du parc d’activités Orléans-Charbonnière, devrait accueillir sur une surface construite maximale de 283 000 m2 SDP près de 100 000 m2 de surfaces logistiques, ainsi que des activités liées à la qualité au travail : parcours de santé, bassin aquatique, crèche, salle de sport, hôtel. L’investissement de 80 M€ pourrait permettre la création de 500 emplois. Une première signature va intervenir avec Dior, dont le seul site de production européen de parfums est installé juste à côté, pour un entrepôt de stockage de 20 000 m2, dont 1 650 m2 de bureaux. 

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE