Fin d'une rénovation stratégique pour le port de Marseillan

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Entamés il y a trois ans, les travaux de rénovation du port de Marseillan-ville (34) sont entrés dans leur troisième et dernière tranche (architecte : François Thoulouze). Il s'agit de "conforter les quais dont les murs de soutènement menaçaient de s'effondrer, en les réhaussant pour permettre l'accessibilité des personnes à mobilité réduite et de pietonniser l'ensemble de l'espace portuaire, dans le cadre d’une politique urbaine privilégiant la mobilité douce", détaille Fabrice Garcia, directeur des services techniques de la ville. Figurent au programme, le remplacement des pavés par un revêtement en béton bouchardé à l'aspect rétro, l'installation de lampadaires en fonte, la création d'un miroir d'eau salée qui sera mis en lumière, ainsi que d'espaces paysagers au cœur d'une vaste esplanade, formée par la réunion des deux places actuelles situées à l'entrée du port. L'opération globale, achevée d'ici mai 2019, représente un coût de 5,1 M€ HT (subventionnée à hauteur de 60 % par la région, le département et Sète Agglopôle). Elle s'inscrit dans un vaste projet de développement touristique porté par cette commune dont la population passe de 8 000 (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE