Marseille : Vinci, la Caisse des dépôts et Bernard Reichen vont redonner vie au J1

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le groupement associant Adim Immobilier Provence (filiale promotion du groupe Vinci), Vinci Construction, la Banque des territoires (groupe Caisse des dépôts) et l’architecte-urbaniste Bernard Reichen (agence RR&A) est le lauréat de l’appel à projets du Grand port maritime de Marseille (GPMM) pour la reconversion du J1, halle portuaire construite en 1928 par la société Eiffel (25 500  m2). D’ici 2023, moyennant une centaine de millions d’euros d’investissements, l’équipe Vinci/Reichen va redonner vie à ce bâtiment partiellement désaffecté, vestige de l’âge d’or du port de commerce de Marseille. Leur projet, baptisé "La Passerelle", a été préféré à celui de trois autres équipes pluridisciplinaires* qui étaient en lice depuis l’été 2018. Un nom emblématique de la capillarité nouvelle que le port entend développer avec la ville. "On a choisi un projet qui se distingue par un parti architectural simple qui préserve l’esthétique du bâtiment ainsi que les vues sur les perspectives paysagères tout en laissant les accès depuis la ville", explique Renaud Paubelle, directeur de l’aménagement du GPMM. "On nous a souvent reproché de couper l’accès à la rade. Avec ce (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous