La Cité internationale universitaire de Paris se dote de 550 logements supplémentaires

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE

Inscrite dans le projet de développement de la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP), "Cité 2025"*, la construction de deux nouvelles maisons, de 300 et 250 logements sur le campus, a été confiée à Demathieu Bard Immobilier. La construction de la première maison débutera à l’automne pour s’achever à l’été 2020. Elle sera livrée en tranche ferme et proposera 300 logements conçus par l’agence Baumschlager Eberle Architectes. L’idée maîtresse est de réaliser une résidence d’une architecture "clairement identifiable, dont la silhouette s'élève en proue à l’extrémité sud-ouest du campus", est-il détaillé la présentation des projets. Cette maison pourrait accueillir des étudiants francophones, ainsi que l’a annoncé le président de la République Emmanuel Macron en mars dernier.

La deuxième maison, qui sera édifiée si la Cité U décide d’affermir la tranche optionnelle, se situe à l’extrême Sud-Est du campus. Elle proposera 250 logements. C’est le principe de façade-rideau qui a été retenu pour ce projet de l’agence Sam Architecture, évoquant les façades du Pavillon suisse de Le Corbusier.

*1 800 nouveaux logements d’ici 2025.

Inscrite dans le projet de dévelop­pe­ment de la Cité inter­na­tio­nale univer­si­taire de Paris (CIUP), « Cité 2025 »*, la construc­tion de deux nouvelles maisons, de 300 et 250 loge­ments sur le campus, a été confiée à Dema­thieu Bard Immo­bi­lier. La construc­tion de la première maison débutera à l’automne pour s’ache­ver à l’été 2020. Elle sera livrée en tranche ferme et propo­sera 300 loge­ments conçus par l’agence Baum­schla­ger Eberle Archi­tectes. L’idée maîtresse est de réaliser une résidence d’une archi­tec­ture « clai­re­ment iden­ti­fiable, dont la silhouette s’élève en proue à l’extrémité sud-ouest du campus », est-il détaillé la présenta­tion des projets. Cette maison pour­rait accueillir des étudiants fran­co­phones, ainsi que l’a annoncé le président de la République Emma­nuel Macron en mars dernier.

La deuxième maison, qui sera édifiée si la Cité U décide d’affer­mir la tranche option­nelle, se situe à l’extrême Sud-Est du campus. Elle propo­sera 250 loge­ments. C’est le prin­cipe de façade-rideau qui a été retenu pour ce projet de l’agence Sam Archi­tec­ture, évoquant les façades du Pavillon suisse de Le Corbu­sier.

*1 800 nouveaux loge­ments d’ici 2025.

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Si vous êtes abonné(e), merci de vous iden­ti­fier pour accéder à l’ar­ticle complet.

Pour en savoir plus sur les formules d’abon­ne­ments, cliquer ici.

Articles sélectionnés pour vous