Covivio : bureaux et résidentiel ont la santé, l'hôtellerie à la peine

L'immobilier d'entreprise
Outils
TAILLE DU TEXTE
Dans cette période de crise sanitaire globalisée, Covivio vante sa stratégie de diversification et la centralité de ses actifs immobiliers. Si le niveau de collecte des loyers reste très élevé, les revenus locatifs 2020 se chiffrent à 609 M€, contre 679 M€ en 2019. Le groupe se veut toutefois rassurant : "la performance à périmètre constant en bureaux et logements (85% du patrimoine) continue à être dynamique, en croissance de 1 % à périmètre constant sur un an, alors que la crise a réduit les revenus hôteliers (15 % du patrimoine) de 55 % à périmètre constant". Le patrimoine européen du groupe est valorisé à 25,7 Md€ (17 Md€ part du groupe), en croissance de 1,4 Md€. Il est composé à 60 % de bureaux en France, en Italie et en Allemagne, plus particulièrement dans les villes de Paris, Milan et Berlin. Le résidentiel en Allemagne représente 25 % du patrimoine (Berlin, Dresde, Leipzig et Hambourg ainsi que dans les grandes villes de la (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Traits urbains n°118 est paru !

Couv TU118 web