05
décembre 2020

530 mouvements d’entreprises en Europe liés au Brexit

Bureaux
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le Royaume-Uni n’est plus membre de l’UE depuis le 1er février 2020, néanmoins le flou sur les conséquences de cette sortie persiste toujours, et pourrait durer au-delà de la période de transition, qui doit s’achever le 31 décembre 2020, si les relations futures entre Londres et Bruxelles ne sont pas clarifiées. L’enjeu de ces négociations porte sur divers secteurs (transports, sécurité, énergie, finance). Cette incertitude a entraîné des mouvements d’entreprises. En effet, depuis le référendum de 2016, Knight Frank a dénombré 530 mouvements, certains ou potentiels en Europe. Dix en 2016, 109 en 2017, 222 en 2018, 162 en 2019 et 27 de janvier à février 2020. Il existe une irrégularité des mouvements dans le temps, qui dépendent fortement de l’avancée du Brexit. "Après une période de flottement post-référendum, la plupart des entreprises ont engagé des premières actions visant à se prémunir des risques liés au Brexit. […] Quant au (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT