31
octobre 2020

"La situation en régions devrait commencer à s’améliorer à partir du deuxième semestre"

Bureaux
Outils
TAILLE DU TEXTE
D’un côté, le marché francilien de bureaux, dont la demande placée a chuté de 40 % par rapport à la moyenne décennale au cours du premier semestre (667 500 m2). De l’autre, le marché régional*, en baisse de 43 % ou de 30 % (550 000 m2), si l’on prend le premier semestre 2019 ou la moyenne des cinq dernières années pour référence. Deux marchés bien distincts, un point commun : le segment des bureaux n’est passé entre les gouttes durant la crise sanitaire même si, selon Jean-Laurent de La Prade, directeur général adjoint de BNP Paribas Real Estate Transaction France, la "situation (en régions) devrait cependant commencer à s’améliorer à partir du deuxième semestre", pour arriver à une demande placée pour l’ensemble de l’année 2020 située autour de 1 150 000 m2, soit une baisse de 40 % par rapport à 2019 et de 32 % par rapport à la moyenne 5 ans (1 700 000 m2). Si certains marchés ont limité la casse, à l’instar (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 113 EST PARU !

TU113 COUV