11
décembre 2019

La stratégie révisée de Rédeim

Commerces
Outils
TAILLE DU TEXTE
Développement de retail parks sur les marchés secondaires, restructuration de zones commerciales en agglomérations, diversification vers les bureaux : ces piliers forment le triptyque de la stratégie révisée de Rédeim. La foncière indépendante, basée à Reims (Marne), n’ignore pas la remise en cause du modèle des retail parks, un segment sur lequel elle a fondé son développement depuis 1990 (140 000 m2  en portefeuille aujourd’hui). Elle croit toutefois à sa "pertinence intacte" dans les villes petites et moyennes représentant une zone de chalandise de l’ordre de 80 000 à 120 000 habitants. Elle en veut pour preuve la commercialisation rapide de son parc de 4 400 m2 à Bias/Villeneuve-sur-Lot (Landes), créé début 2018, de son Pop’A de 10 000 m2 à Guéret (Creuse) ou encore du Pop’A Lescure, à Albi (Tarn), qui a engagé sa troisième tranche (12 600 m2). Sa conviction a également motivé l’ouverture du V-Park (5 300 m2), (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Sur le mÊme sujet

Sur le même sujet