03
décembre 2020

Les représentants des bailleurs demandent l'annulation de trois mois des loyers des TPE

Commerces
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, avait expliqué, le 16 avril, avoir réuni l’ensemble des grandes foncières, pour leur demander l’annulation des loyers pour les TPE qui ont été obligées de fermer (lire notre article). Plusieurs associations et fédérations représentatives des bailleurs se sont donc engagées à mettre en place ces mesures. Dans un communiqué commun, l’Aspim, la FSIF, l’AFG, le CNCC, CDC Habitat et la FFA ont précisé les contours des aménagements prévus. Les organisations ont demandé à leurs adhérents d’accorder, "de façon automatique et sans considérer la situation particulière des entreprises en question", une annulation de trois mois de loyers aux TPE. Seules les charges, qui "correspondent à des coûts réels encourus par les propriétaires même en période de fermeture des commerces", resteront dues, précisent les représentants des bailleurs. Ces derniers ont aussi appelé leurs adhérents à "engager des discussions (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT