Le plan "Logement d’abord" vise un choc de fluidité

Le logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Vingt-quatre territoires puiseront dans une enveloppe de 2 Md€ pour mettre en œuvre le plan quinquennal pour le logement d’abord et la lutte contre le sans-abrisme. "Il devait être 15, ils seront 24 suite à la décision du président de la République", a annoncé Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires, qui a dévoilé, vendredi 30 mars à Montpellier, les noms des lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt lancé en septembre dernier par le gouvernement. Trois communes (Amiens, Mulhouse, Toulouse), 15 intercommunalités (Arras, Grenoble, Lille, Limoges, Lorient, Lyon, Dembéni-Mamoudzou, Metz, Nantes, Nîmes, Nice, Sophia Antipolis, Strasbourg, Tours), quatre départements (Doubs, Pas-de-Calais, Sarthe, Seine-Saint-Denis) et deux projets portés à la fois par une (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous