La métropole de Montpellier projette la production de 5 200 logements par an

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Produire 5 200 logements par an en moyenne, c’est l’objectif du projet de Plan local de l’habitat (PLH) 2019–2024, arrêté fin février par la métropole de Montpellier (31 communes). La moitié sortirait de terre dans la ville-centre. "Ce document a été validé à l’unanimité des maires", souligne le président Philippe Saurel, maire (DVG) de Montpellier. Le territoire doit loger de nombreux nouveaux arrivants : l’Insee table sur une croissance démographique de 1,34 % par an entre 2013 et 2025, soit 6 400 personnes par an entre 2019 et 2024. Le précédent PLH, qui fixait l’objectif de production à 5 000 logements par an, a été dépassé : 5 700 par an ont été mis en chantier entre 2013 et 2017. Le bilan n’est pas tout rose : "l’investissement locatif a animé la promotion neuve, créant ces trois dernières années un effet de bulle immobilière avec des prix de l’immobilier et du foncier (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous