Bordeaux Métropole : la vente de logements neufs en forte baisse, des prix toujours à la hausse et un marché du terrain à bâtir en pénurie

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Selon les chiffres fournis le 22 mars par l’Observatoire de l’immobilier du Sud-Ouest (Oiso), l’année 2018 se distingue par un net recul de la promotion immobilière dans la métropole bordelaise. 4 117 ventes ont été enregistrées au cours de l’année 2018, contre 5 775 en 2017 et 5 708 en 2016. Comme le souligne Pierre Vital, le président de l’Oiso, ce fléchissement de près de 30 % "ne s’explique pas par le manque de mises en vente, dont le dynamisme est toujours présent, mais par des prix qui réduisent les clientèles possibles, que ce soit côté investisseurs ou propriétaires-occupants". En effet, en 2018, 4 017 logements ont été mis à la vente, contre 2 586 en 2017, soit une hausse de 55,5 %. 35 % de ces logements mis à la vente font partie d’opération d’aménagement concerté. Un chiffre qui cache une scission entre la dynamique bordelaise et celle impulsée dans les 27 autres communes de la métropole : alors qu’une grande (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous