21
juillet 2019

En 25 ans, le prix des logements a triplé dans les Bouches-du-Rhône

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
L’observatoire immobilier de Provence (OIP) a soufflé ses 25 bougies, le 28 mars dernier, à Marseille. L’occasion de dresser un bilan de l’évolution du marché immobilier provençal depuis un quart de siècle. En 1993, au moment de la création de l’OIP sous la houlette de Jean-François Gabilla, le marché était en plein marasme. Seulement 3 606 logements collectifs étaient autorisés dans les Bouches-du-Rhône au début des années 1990, soit deux fois moins qu’aujourd’hui : depuis l’an 2000, 7 720 logements sont autorisés par an en moyenne. La production privée, réalisée par les promoteurs, a suivi la même courbe : alors qu’il se commercialisait en moyenne 3 100 logements neufs par an durant la période 1994–1999, le rythme de commercialisation se situe aujourd’hui au-dessus de la barre des 5 000 unités : 5 400 logements précisément sur la période 2000–2018. En 25 ans, ce sont donc près de 114 000 logements qui ont été (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Bannière cp 2016 3