15
novembre 2019

Logement étudiant : Bordeaux sous tension

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Mis en place en mai dernier, par la région Nouvelle Aquitaine et le rectorat de Bordeaux, le comité régional de pilotage permanent du logement des jeunes et des étudiants a du pain sur la planche : dans la métropole bordelaise, la rentrée universitaire est cette année encore très fortement marquée par une importante pénurie de logements étudiants. Avec un parc social qui n’absorbe que 10 % des demandes et un parc privé souvent inabordable en raison de la hausse des loyers (+ 11 %) et de la raréfaction des petites surfaces mises en location à l’année (effet Airbnb), la question du logement étudiant est en effet un problème de plus en plus sensible. D’autant qu’après un bond de plus de 20 % du nombre d’étudiants enregistrés entre 2007 et 2017, la Direction des études et de la prospective de l’académie de Bordeaux table sur une hausse continue pour les années à venir, avec 15 000 inscriptions supplémentaires (+ 14,8 %) d’ici 2027. Du côté (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous