06
août 2020

Métropole lilloise : La Fabrique des Quartiers doit sortir 1800 logements de la vacance

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
La Métropole européenne de Lille (Mel) a attribué une concession d’aménagement "in house" de douze ans à la SPLA La Fabrique des quartiers. A charge pour elle de recycler et remettre sur le marché un maximum de logements vacants. Le stock sur le territoire est estimé à 38 000 habitations, dont 11 600 dégradées. Ces cinq dernières années, La Fabrique des quartiers a effectué un galop d’essai sur 2 390 logements répartis dans 24 communes ; elle a établi un diagnostic d’état et de propriété, immeuble par immeuble. Au terme de ce travail de fourmi, 1 600 logements ont été écartés de la liste des biens vacants ou "sans maître", 200 ont été remis en vente à l’initiative de leurs propriétaires remobilisés, et 600 ont été reconnus en situation de blocage. Au terme du nouvel engagement contracté avec la Mel, la SPLA reprend ce stock problématique de 600 logements mais se trouve désormais autorisée à les acquérir pour les traiter, par (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 112 EST PARU !

Couv TU112