28
novembre 2020

Le marché immobilier "touché mais pas coulé", pour la Cafpi

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les particuliers et les professionnels ont été pris de court pendant ce premier mois de confinement, "créant une crise sur toute la chaîne du logement". La Cafpi se veut réaliste sur la situation actuelle mais rappelle que "l’immobilier n’est pas pour autant à l’arrêt". La société de courtiers en crédit livre quelques signes encourageants pour le marché de l’immobilier. Concernant la gestion des dossiers en cours, la Cafpi assure que 100 % des cas avancent, même si "le confinement apporte son lot de contraintes". Au sein du groupe, plus de 80 % de l’activité concernant l’étude des nouvelles demandes est maintenue. La plus grosse baisse d’activité réside dans le montage de nouveaux dossiers, estimée à 60 %. Philippe Taboret, directeur général adjoint de la Cafpi, espère que le dynamisme du marché reprendra à la sortie du confinement. Il juge que "les futurs acquéreurs voudront soit trouver un bien plus spacieux ou avec un espace extérieur, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT