20
janvier 2021

Fnaim : les prix résidentiels, à "l’amorce d’un rééquilibrage" géographique

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Qui l’eût cru, le marché de la transaction résidentielle a particulièrement bien résisté à la crise ; "nous étions loin de penser à une telle résilience de l’immobilier" s’est réjouit Jean-Marc Torrollion, lors de la présentation annuelle de la Fnaim, le président de la fédération insistant sur la pérennité de la confiance des ménages et leur attrait soutenu pour la pierre au cours de cette période marquée par la crise sanitaire. Le volume global des ventes de logements sur la période estimé par la fédération se chiffre à 980 000 unités, en baisse de 8 % entre 2019 et 2020, "soit un niveau équivalent à celui des années 2017 et 2018". Il s’agit en tout cas du premier infléchissement après cinq ans de hausse ininterrompue. Cette baisse des transactions "est plus marquée à Paris et en Ile-de-France" précise Jean-Marc Torrollion, Paris subissant un retrait annuel de 17 %. Il ajoute que "les ventes baissent de plus de 5 % (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées