25
août 2019

Les bailleurs sociaux en première ligne contre l’habitat dégradé en Paca

Logement social
Outils
TAILLE DU TEXTE
Réunis en séminaire de travail le 22 mars par l’ARHLM Provence-Alpes-Côte d’Azur & Corse, les dirigeants des organismes HLM qui interviennent sur le territoire de la métropole Aix-Marseille-Provence ont identifié une série de pistes qui pourraient leur permettre de proposer, de la façon la plus efficace possible, leur expertise au service du traitement des centres anciens dégradés. Première priorité : le portage foncier. Qu’il s’agisse de l’EPF, de Sem ou de SPL, "la présence d’une structure dédiée est indispensable", souligne Bernard Oliver, président de l’ARHLM Paca-Corse. Mais cette intervention d’un instrument de portage foncier n’est efficace que si elle s’inscrit dans une stratégie politique d’ensemble : "Les organismes vont souvent là où personne ne veut aller. Sans soutien politique porteur d’un projet d’ensemble, leur mission vire au casse-tête. Les procédures sont extrêmement longues, il faut monter des dossiers de DIA, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Bannière cp 2016 3