22
octobre 2019

Edouard Philippe signe une convention de 117 M€ pour la rénovation urbaine à Marseille

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Edouard Philippe s’est plongé dans la réalité du mal logement dans la deuxième ville du pays, le 12 avril. Décor de cette immersion : le parc Kallisté*, grande copropriété en déshérence (753 logements) perchée sur les hauteurs des quartiers nord de Marseille (15e). Accompagné de Julien Denormandie, le ministre du logement, Martine Vassal, présidente (LR) du département et de la métropole AMP, d’Arlette Fructus, adjointe marseillaise (MRSL) déléguée à l’habitat et à la politique de la ville et de la sénatrice (DVG) Samia Ghali, le premier ministre a commencé son périple par une présentation du projet de démolition de la tour B de cette cité inscrite comme quatre autres sur le grand plan Initiative copropriété lancé au mois d’octobre, lors du congrès de l’USH à Marseille. Cette grande barre de béton longtemps squattée est aujourd’hui propriété de la Sem Marseille Habitat. Le bras immobilier de la municipalité aura mis plus de six (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous