24
août 2019

Logement étudiant : la qualité d'abord

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
En marge du plan national visant à créer 60 000 logements étudiants d’ici 2022, le 1er Campus Home, organisé à Montpellier par le Cnous, a rappelé la nécessité de penser cet habitat autrement. "15 000 étudiants à Nîmes, 75 000 à Montpellier. Voilà qui fait toute la différence", souligne Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole, pointant ainsi la question de l’attractivité du territoire. A Nîmes, confronté à un déficit en matière de logements étudiants, le Crous Occitanie va d’ailleurs réaliser une opération de 380 logements (25 M€) d’ici 2022. "Nous devons terminer la réhabilitation de toutes nos résidences universitaires dans les trois prochaines années et poursuivre la construction de logements, la libération de foncier étant un sujet majeur",  rappelle la présidente du Cnous, Dominique Marchand. "Aujourd’hui, nous pouvons industrialiser le logement étudiant avec notamment des modules en bois en 2D et 3D qui divisent par deux le (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Bannière cp 2016 3