18
février 2020

Une convention facilite la réhabilitation de l’habitat minier dans l’Est mosellan

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
L’Agence nationale pour la garantie des droits des mineurs (ANGDM) et l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ont contractualisé mi-novembre une première convention nationale dans l’Est mosellan, où les ayants droit du régime minier et leurs logements avancent en âge. De janvier 2017 à décembre 2018, 64 logements ont déjà bénéficié d’une subvention conjointe d’un montant moyen de 1 718 € par foyer de l’ANGDM et 4 112 € de l’Anah, dans le cadre du programme Habiter mieux. La nouvelle convention prévoit d’accélérer le rythme pour atteindre 120 adaptations ou rénovations de logement sur trois ans. L’aide concerne les propriétaires occupants comptant parmi les 27 400 bénéficiaires du régime minier de l’ancien bassin houiller lorrain. "Nos travailleurs sociaux recensent au quotidien les besoins de la population minière. Ils se verront conférer un rôle de tiers de confiance pour aider les bénéficiaires dans leurs (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 109 VIENT DE PARAÎTRE