Le PLH de Perpignan Méditerranée Métropole veut "retendre le marché"

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
La communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (36 communes et 270 000 habitants) a définitivement adopté son troisième Programme Local de l’Habitat (PLH), après l’avis favorable du Comité Régional de l’Habitat et de l’Hébergement. La révision avait été lancée en février 2018. "Il sera opposable fin juillet et comprend une clause de revoyure à mi-parcours", a précisé le vice-président Louis Aliot lors du conseil de mai. Axe central du PLH 2020–2025 : "retendre le marché, comme condition majeure de l’attractivité de l’existant". Il a été bâti sur un scénario de croissance démographique de 1 % par an d’un territoire marqué par un fort "héliotropisme social", des revenus faibles et un chômage fort. Il affiche un objectif de construction annuel de 1 890 logements (neufs en zones urbaines et à urbaniser ou logements vacants), soit sur six ans 11 350 logements, dont 10 220 neufs (7 200 en zone à (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées