20
juillet 2019

Centres-villes fragiles : les élus pressent le gouvernement

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
L’association Centre-ville en mouvement, qui rassemble 253 collectivités, se rappelle aux bons souvenirs du gouvernement, en lançant l’opération "le centre-ville, grande cause nationale 2018". Son président, Patrick Vignal, député (REM) de l’Hérault, a explicité, le 7 septembre, les revendications de l’association, et rendu publique une lettre envoyée à Emmanuel Macron, qui rappelle que les centres-villes des villes moyennes sont en "désertification rapide". "Sur les 200 villes moyennes, en 2001, plus de 80 avaient un taux de vacance de moins de 5 %. En 2012 elles n’étaient que 35 et aujourd’hui, il n’en reste plus". Pour mettre fin à ce – rapide – déclin de l’attractivité des centres-villes, la plate-forme demande, en premier lieu, que soit "mis en place un moratoire d’une année sur l’extension des zones commerciales (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Bannière cp 2016 3