19
mars 2019

Dunkerquois : moins de terres urbanisées dans le prochain Scot

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le nouveau Scot de la région Flandre-Dunkerque sera arrêté en décembre prochain, huit ans après la mise en révision du précédent docu­ment. Il doit encore passer par l’enquête publique et ne sera donc pas adopté avant fin 2019. Un délai que Bernard Weis­be­cker, président du syndi­cat mixte, explique par les nombreuses réformes législa­tives récentes. L’exer­cice de plani­fi­ca­tion concerne la commu­nauté urbaine de Dunkerque et sa voisine, la commu­nauté de communes des Hauts-de-Flandre, soit un ensemble de 57 communes et 250 000 habi­tants. En matière d’ha­bi­tat, les appétits exprimés par certaines collec­ti­vités dans le Scot de 2007 ne se sont pas concrétisés. La nouvelle copie en tient compte et affiche un objec­tif « raison­nable » de 900 à 1 000 loge­ments neufs (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous