01
décembre 2020

Nanterre, entre végétalisation et rénovation urbaine

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les nombreuses listes de gauche pouvaient faire craindre à Patrick Jarry, maire (DVG) de Nanterre (92), une réélection plus fastidieuse qu’en 2014, où il avait été élu dès le premier tour, avec près de 54 % des voix. Il n’en a rien été : soutenu par le Parti communiste, Europe écologie les verts et le Parti socialiste, l’élu à recueilli, le 15 mars, 51,91 % des suffrages, et exercera donc un quatrième mandat. Dans son programme, Patrick Jarry insiste sur la végétalisation de Nanterre. La plantation de 5 000 arbres durant le mandat permettra de verdir les espaces publics, cours d’écoles et équipements communaux. Pour permettre aux habitants de d’effectuer eux-mêmes des plantations, le maire entend créer un permis de végétaliser, à destination des citoyens. Pour "accompagner l’arrivée du tramway T1 jusqu’à la place de La Boule", l’élu a prévu de réaménager les voies et de planter des arbres le long du parcours. Sera également (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT