Bordeaux : le pont Simone-Veil livré avec 1 à 3 ans de retard

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le 21 juin, Bordeaux Métropole a annoncé que le huitième pont de la métropole ne verra pas le jour en 2020, comme cela était prévu, mais au mieux en 2021, voire en 2023. "Une très mauvaise nouvelle dans une agglomération où il y a des problèmes de mobilité", a commenté Alain Juppé, maire (LR) de Bordeaux et président de l’entité métropolitaine. En cause, un désaccord technique entre la métropole, le maître d’ouvrage, et Fayat, le constructeur. Ce dernier estime que la méthode de construction des piles du pont pose des risques pour la sécurité : il réclame une rallonge de 18 M€ et de 24 mois pour les rendre plus sûres. Un surcoût inacceptable d’après la collectivité. Assistée par le bureau d’étude Egis, elle a fermement rappelé que les protections (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous