Projet en vue sur le site de l'ancien siège de la MEL

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
La Métropole européenne de Lille a vendu son Metropolitan square à un groupement constitué par Vinci immobilier et BNP Paribas Real Estate. Les autres prétendants étaient Icade, Altarea et Vilogia. Le "square" en question est une emprise d’environ 4 hectares accueillant les services centraux de l’EPCI, tout près d’Euralille et de la gare TGV de Lille-Europe. Après démolition des 32 000 m2 de bureaux existants, les promoteur et commercialisateur entendent y réaliser un programme de 280 logements, 65 000 m2 tertiaires et 2 000 m2 de commerces. Le prix de cession de cette charge foncière aux allures de pépite est d’au moins 95 M€. Cette somme servira à amortir le coût de location de l’immeuble Le Biotope, dans lequel la MEL doit installer son siège à la fin de l’année. Tout irait bien si le choix du président (SE) de l’EPCI, Damien Castelain, n’était vivement contesté par Martine Aubry. Dès le mois de décembre dernier, la (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous