10
décembre 2019

Coup d'envoi du NPRU nîmois

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
L’Agence nationale de la rénovation urbaine (Anru) financera le deuxième acte de la rénovation urbaine de Nîmes à hauteur de 140 M€, le double de sa participation lors du premier Programme national de rénovation urbaine (PNRU), qui a totalisé 70M€, sur 194 M€ d’investissement public. Le 12 novembre, Didier Lauga, préfet du Gard, entouré des représentants des collectivités, a détaillé le contenu des délibérations du comité d’engagement de l’Anru, qui abondera aux investissements publics de 470 M€. Ces fonds seront engagés "sur 1055 projets" d’ici fin 2024 dans les trois quartiers prioritaires : Pissevin-Valdegour (15 000 habitants), Chemin-Bas-d’Avignon (8 000 habitants) et Mas de Mingue (4 600 habitants). "L’Anru a souligné la qualité urbanistique des trois schémas directeurs dessinés par des agences d’urbanisme connues et reconnues : l’atelier du Paysage, Tekhnê et Dumetier Design" a précisé le préfet. Parmi les (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous