03
avril 2020

Une convention NPNRU de 1,2 Md€ dans la métropole lilloise... sans Roubaix pour l'instant

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Comme elle s’y était engagée, la Métropole européenne de Lille (Mel) signera sa convention de rénovation urbaine territoriale avec l’Anru avant la fin de l’année. Mais pour parvenir à ce résultat, il a fallu détacher le dossier de Roubaix des sept autres projets de rénovation urbaine de Lille, Tourcoing, Mons-en-Baroeul, Hem, Wattrelos, Wattignies et Loos-lez-Lille. Ainsi taillée, la convention s’élève quand même à 1,238 Md€, dont 40 % investis par les bailleurs (Vilogia, Lille Métropole Habitat et Partenord Habitat en particulier), 23 % couverts par l’Anru, 17 % apportés par la Mel et 8 % par les Villes. Elle prévoit la démolition et la reconstruction de 3 086 logements sociaux et fixe un potentiel de construction de plus de 2 700 logements privés. Dans la dizaine de quartiers concernés, quelque 1 400 logements seront aussi réhabilités et 2 440 autres résidentialisés. Les plus gros scores sont atteints à la Bourgogne, à (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 110S EST PARU !

Couv TU110 OK 1 page 001