10
décembre 2019

Ouverture à la concurrence des lignes franciliennes : Pécresse veut des garanties

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les lignes SNCF franciliennes seront ouvertes à la concurrence à partir de 2023 pour le Transilien, dès 2033  pour les RER C, D et E, et en 2039 pour les RER A et B. L’annonce du calendrier par le gouvernement a donné l’occasion à Valérie Pécresse, présidente d’Ile-de-France Mobilités, de réitérer son souhait d’ouvrir à la concurrence "toutes les lignes nouvelles et de tram-train dès 2019 et des lignes Transilien dès 2023 afin d’inciter les opérateurs à une amélioration de la qualité de service pour les Franciliens et à une diminution des coûts que supporte aujourd’hui Ile-de-France Mobilités".  S’agissant des lignes de RER, concernées par le dispositif à partir de 2033 au plus tôt, la présidente prévient : "ce report ne doit pas se faire au détriment des Franciliens, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous