Mobilités en métropole lilloise : les projets avancent doucement

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les assises des mobilités, convoquées par la Métropole européenne de Lille (MEL) le 22 mai, ont présenté l'image d'un front uni : Etat, région, intercommunalité et acteurs économiques résolus à réduire la thrombose routière de l'agglomération et à promouvoir de nouvelles formes de déplacement. Mais peu de nouveautés et de décisions ont été actées par rapport à l'édition de 2016. La nouvelle ligne de tram entre Lille et Lesquin est toujours à l'étude, sans qu'on sache encore s'il s'agit de desservir l'aéroport situé au terminus ou les communes traversées. Sur ce dossier, la MEL a l'intention de saisir la Commission nationale du débat public. La mise en œuvre de l'éco-bonus (péage inversé récompensant les conducteurs circulant hors des heures de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL