19
mars 2019

A31 bis : le contournement de Thionville sera payant

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Une seule certi­tude : les fron­ta­liers paye­ront. Le tracé de l’A31 bis, à hauteur du Luxem­bourg, n’est pas encore acté et le chan­tier en projet depuis 25 ans est toujours en suspens, mais l’Etat s’est prononcé en faveur d’une conces­sion pour finan­cer la liai­son de douze kilomètres qui reliera Thion­ville à la frontière. Ce nouveau tronçon doit désengor­ger l’auto­route qui voit passer à cette hauteur 80 000 voitures et envi­ron 12 000 poids lourds chaque jour. Reçus en préfecture le 21 septembre, les élus mosel­lans ont diver­se­ment accueilli l’annonce de la Dreal. Pour Patrick Weiten, président (UDI) du conseil départe­men­tal, les travaux prévus sur cette auto­route européenne, natio­nale et régionale, devraient être financés par (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE