28
novembre 2020

Les friches à l'heure de l'objectif Zan (Zéro artificialisation nette)

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
A-t-on vraiment tout essayé contre les friches ? Peut-être pas, si l’on en juge par le contenu des rencontres territoriales des urbanistes, organisées par le CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale) à Lille les 1er et 2 octobre. La Région Auvergne – Rhône Alpes y a présenté "ID friches", une plate-forme rassemblant les multiples intervenants concernés par les délaissés industriels ou urbains. Les collectivités qui acceptent de soumettre leurs dossiers à cet aréopage de conseils peuvent prétendre à des apports en fonds Feder importants (jusqu’à 60 % du coût de requalification), tirés d’une enveloppe de 24 M€. Objectif des décideurs régionaux : résorber plus de friches, plus vite et mieux. Mais en trois ans, seulement une vingtaine de dossiers ont été ainsi traités. Une goutte d’eau au regard de la tâche à accomplir dans certains territoires. Dans l’agglomération lilloise, quelque 1 000 ha sont en friche, deux fois (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT