22e université d’été des urbanistes : comment gérer les contradictions ?

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
La 22e université d’été de l’urbanisme, organisée par le Conseil français des urbanistes (CFDU) du 29 au 31 août à Besançon, a exploré le rôle des professionnels face à "l’alter-urbanisme" autour d’une question : "réparer la ville ou changer la société ?". La sociologue Marie-Christine Jaillet s’interroge : "la ville à laquelle aspirent les gens" – aspirations contradictoires, entre tranquillité et sociabilité, individualisme et recherche du commun, mobilité et ancrage… – "est-ce celle que fabriquent les urbanistes ?", convaincus de faire de la ville "bonne à vivre" ? D’autant qu’ils sont confrontés, selon Véronique Biau, architecte-urbaniste en chef de l’Etat et sociologue, à la "montée des logiques néo-libérales dans la fabrication de la ville" (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous