18
février 2020

Après une année de "tensions", la FedEPL confiante dans l'avenir

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Décision du Conseil d’Etat fragilisant l’existence de la grande majorité des EPL ayant plusieurs niveaux de collectivités locales à leur capital ; enquête de la Cour des comptes sur les Sem, s’interrogeant sur la pérennité du modèle ; mise en œuvre de la loi Elan obligeant les EpPLayant une activité de bailleur social à se regrouper… le début de l’année 2019 a été porteuse de "tensions" pour les entreprises publiques locales, estime Jean-Marie Sermier, président de leur fédération, qui présentait ses vœux le 21 janvier. Heureusement, selon lui, la fin de l’année 2019 a été rassurante et laisse présager une année 2020 "porteuse d’opportunités et de sécurité" pour les EPL. D’abord, une loi est venue supplanter la décision du juge administratif interdisant aux EPL d’avoir un actionnariat issu de différents niveaux de collectivités. Affaire réglée. Le livre blanc de l’économie mixte locale, ensuite, présenté au congrès (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 109 VIENT DE PARAÎTRE