23
janvier 2021

Marseille : Michèle Rubirola jette l’éponge

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Marseille cultive son particularisme. Cinq mois après son élection surprise à la mairie de Marseille, l’écologiste Michèle Rubirola a décidé de rendre son tablier. Après avoir informé le préfet de sa démission dans la matinée du 15 décembre, l’édile a expliqué les raisons de son départ anticipé dans l’après-midi lors d’une allocution face à la presse. "J’ai dû subir en septembre une intervention chirurgicale et j’ai été transparente à ce sujet. Cela limite l’énergie que je peux mobiliser, le temps consacré à mes missions, être maire à Marseille, c’est donner 300 % de son temps, je ne peux en donner que 150 %" a précisé cette médecin entrée à l’Hôtel de Ville après un quart de siècle de mandature du républicain (LR) Jean-Claude Gaudin. Un engagement extrême justifiée par la crise sanitaire et l’état de la ville dont "la situation financière est calamiteuse (…) Nos capacités d’investissement sont atrophiées, nos (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées