20
juillet 2019

FPU Grand Ouest. Participation citoyenne : s'autoriser le temps long

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
La concertation sous ses nouvelles formes a été mise en débat lors de la plénière du 3e Forum des projets urbains du Grand Ouest (FPU GO), le 29 mars, à Nantes*, avec, notamment, la participation des ateliers UP+ et des agences Tica et Scopic. Des acteurs qui s’accordent sur la nécessité impérieuse de se donner le temps d’écouter le citoyen. Chez UP+, on propose un outil de "co-construction" ; chez Scopic, on évoque des "territoires d’expression" ; chez Tica, on s’invite en "résidence" ; sur l’île de Nantes, on promeut un "urbanisme dialogué". Qu’importe les mots, tous parlaient de la même chose, en plénière du FPU GO, vendredi 29 mars : réinventer la façon de fabriquer la ville en impliquant ses usagers dès la programmation. Soyons clairs : le cadre de la concertation textuelle est ici largement dépassé. "Prétendre faire du terrain, c’est d’ailleurs déjà l’aveu d’un échec", assène Jérémy Gouellou, de l’agence Tica. (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Bannière cp 2016 3