28
novembre 2020

A Montreuil, les contours de la mise en place d'une "écologie du quotidien"

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
A Montreuil, fief communiste depuis 1944 – à l’exception du mandat de Dominique Voynet (EELV) -, le maire sortant, Patrice Bessac (PCF), a été réélu dès le premier tour avec 51,35 % des voix devant Mireille Alphonse (EELV, 16,1 %). Pour son deuxième mandat, Patrice Bessac entend "protéger chacune et chacun par une écologie du quotidien". Ce qui se traduit entre autres par la volonté de créer un espace public mieux partagé, qui "donne une large place aux piétons, aux cyclistes et à la végétation". C’est dans cet esprit que sont actuellement réaménagées les places de la République, de la Croix de Chavaux et des Ruffins, dont les travaux finiront d’ici 2022. Plusieurs places et avenues seront aménagées sur le même modèle, précise le maire, citant l’avenue Pierre Brossolette ou encore les places de la Fraternité et François Mitterrand. Pour atteindre l’objectif de 10 m2 d’espaces verts par habitants qu’il a fixé pour Montreuil, il entend (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT