28
novembre 2020

Une possible éclaircie pour certains, le pire des scénarios pour d'autres

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
"Chaque jour ne fait qu’aggraver la crise économique", a confié Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics, sur France Info, au lendemain de l’allocution présidentielle d’Emmanuel Macron au cours de laquelle le confinement a été étendu jusqu’au 11 mai. D’où ces prévisions budgétaires une fois encore revues à la baisse pour 2020 avec une activité économique en repli de 8 %, un déficit s’établissant à 9 % du PIB et une dette à 115 % du PIB. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Ainsi, le plan d’urgence a été relevé avec une augmentation du budget consacré au chômage partiel, estimé désormais à 24 Md€, alors que le fonds de solidarité dédié aux très petites entreprises et aux indépendants est lui doté d’1 Md€ supplémentaire, soit 7 Md€ au total. Si d’aucuns voient dans cette date du 11 mai le début d’une possible éclaircie, ce n’est pas le cas de l’Union des métiers et de l’industrie de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT