21
août 2019

Lille-Métropole : 1 100 ha en friche et 12 500 logements vacants

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Il y avait 1 100 hectares de friches et de délaissés dans la métropole lilloise en 2015, soit le double du chiffre relevé en 1983. C’est le résultat d’une désindustrialisation qui n’a pas fini de produire ses effets et d’une tendance à la péri-urbanisation sur sols agricoles, estime l’agence de développement et d’urbanisme de Lille-Métropole. Même si ces phénomènes prenaient soudainement fin, il faudrait entre 80 et 200 ans pour réoccuper le foncier inutilisé. Un tiers des friches se situe le long des anciennes infrastructures industrielles (routières, ferroviaires et fluviales) : 20 % des terrains y sont vacants depuis plus de 30 ans ; et dans le temps mis pour résorber un hectare, deux autres hectares sont délaissés… Dans le domaine de l’habitat, l’agence a relevé 12 500 logements vides depuis plus de trois ans dans l’agglomération. La moitié d’entre eux se trouve dans les centres urbains de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Bannière cp 2016 3